Ce matin, nous nous réveillons sous le soleil et ça ça fait du bien au moral ! Nous prenons notre temps, en profitons pour donner des nouvelles à la famille restée en France (vous savez celle qui a gentiment participé à notre voyage de noces )et puis nous nous mettons en route pour la surprise de la journée pour les enfants : les éléphants.

Maman Trotteur a trouvé un endroit à Hazyview où il est possible d’approcher les éléphants, de les caresser, de les nourrir et pour les plus de 4 ans de monter dessus ! Le rêve ! Cet endroit s’appelle Elephant Whispers et c’est vraiment le pied pour les enfants. Ils étaient impressionnés de voir des si gros éléphants de si près. Même Bébé Trotteur qui a toujours quelque chose à dire en est resté muet d’admiration !

La séance commence par une explication (en anglais, Maman Trotteur jouait les traductrices pour toute la famille) sur les éléphants, leurs habitudes, pourquoi ils sont là. Ensuite chaque famille peut d’approcher du doyen des éléphants pour le caresser et faire sa photo souvenir. Enfin, chaque famille reste un moment avec « son » éléphant, le caresse, lui donne à manger, touche ses pattes, ses oreilles…

Les lutins était un peu intimidés au départ par une si grosse bête couchée à leurs pieds. Ca n’a duré qu’un temps puis ils ont tous voulu lui donner à manger. Voir l’éléphant attraper les granulés dans leurs mains avec sa trompe les a bien fait rire et les a même chatouillé !

Au bout d’une heure, Papa Trotteur est parti avec Moyen et Grand Trotteur faire une balade à dos d’éléphant avec un guide.

Moyen Trotteur vous raconte son expérience

« J’avais un peu peur de monter sur l’éléphant. Heureusement que j’étais entre mon grand frère et mon papa, ca m’a un peu fait moins peur. C’était pas facile de monter sur l’éléphant car il est grand et gros. Après on est partis se promener. Ca fait bizarre car l’éléphant, il n’avance pas vite et ça bouge beaucoup. Heureusement que je me tenais, je ne suis pas tombé ! En fait un éléphant c’est pas doux du tout, ça a des poils qui piquent sauf sur les oreilles c’était tout doux ».

 

Maman Trotteur était un peu déçue de ne pas avoir fait cette expérience mais ravie de voir revenir sa petite famille ravie de cette balade.

Après une pause pic-nic, nous partons en direction du Sudwala Dinosaur Park mais nous sommes vite coupés dans notre élan par un violent orage qui fait déborder les routes et qui compromet notre souhait de partir dans la route de montagne qui mène au parc des dinosaures.

Tant pis, nous partons au camping à Sabie :Merry Pebbles Sabie, une piscine chauffée nous y attend !

Quelle déception ce camping !

A peine arrivés, on apprend que la piscine chauffée va fermer (à 15h) et que si l’on veut une grille pour notre barbecue, il faut payer (alors que nous l’avons eu gratuite depuis le début du séjour!).

Quelle dommage d’avoir un accueil si glacial dans un si beau site.

Le temps ne se remet toujours pas et nous avons même du mal à trouver un endroit sec pour poser nos serviettes dans les sanitaires tellement l’atmosphère est humide et le brouillard épais.

Nous nous couchons frigorifiés et la nuit sera toute aussi fraîche.

Le lendemain, nous prenons la route pour la ville (touristique) de Pilgrim Rest. La ville est restée dans son jus de l’époque des chercheurs d’or, ce qui a beaucoup plus aux enfants mais beaucoup moins aux parents. Il en faut pour tout le monde dans un voyage avec enfants !

Nous avons une longue route qui nous attend pour rejoindre le nord de Joburg, pour voir le berceau de l’humanité et les grottes de sterkfontein.

Arrivés sur place, déception, il n’est pas recommandé de faire les grottes avec un enfant de moins de 3 ans.

On repart en camping car direction le berceau de l’humanité et là nous ne sommes pas déçus. Super musée, accessible aux enfants avec une entrée en matière des plus fracassantes (je vous laisse la surprise!).

Nous attendons toujours une réponse pour visiter Soweto en tuk tuk (réponse qui ne viendra jamais…). Nous nous consolons pour notre dernier nuit dans le jacuzzi du camping Eastco Magaliesburg qui ne payait pas de mine mais qui était une vraie pépite !

Tiens en parlant de pépite, faut que je vous parle de notre envie de visiter la mine de diamant de Cullinan (et peut être m’en faire offrir un par Papa Trotteur!). Envie qui a été vite réduite à néant car il faut que les enfants aient plus de 10 ans pour faire la visite (sans descendre dans la mine).

Peut être une autre fois pour nous !

Nous finissons notre voyage (de noces!) des images plein la tête et des souvenirs familiaux à foison. C’était l’objectif de ce voyage : nous retrouver en famille et construire des liens forts entre les membres de notre famille. Mission accomplie !

Trucs et Astuces de Maman Trotteur :

– Si vous souhaitez faire la balade à dos d’éléphant, mais que vous devez garder les enfants de moins de 4 ans, sachez qu’il y a plusieurs tours de promenade. Il est donc possible de se relayer avec le papa pour le faire sur le tour suivant. Dommage, on ne l’a su qu’à la fin !

– Trouver un autre camping que celui où nous avons séjourné à Sabie. Au delà de l’accueil qui laisse à désirer, il est excentré du petit centre ville

– Ne faites pas l’impasse sur le Berceau de l’Humanité (Cradle of Humankind Maropeng), c’est un musée hyper ludique pour les enfants

– Pour la visite de Pilgrim Rest, ne restez pas dans la partie touristique, dirigez vous vers la sortie de la ville et là vous verrez un côté plus authentique de cette ville.